lundi 2 juin 2008

Une expression singulière

Je parcourais le magasine Capital du mois de juin pour tomber sur un article relatif à Apple.

Phénomène ou non, il est vrai qu'en 1997, la firme de Cuppertino perdait de l'argent, et les produits étaient réservés à une certaine catégorie de personnes. Trop élitiste à mon gout.

Ce qui est frappant dans cet article est de découvrir qu'être viré par Steve Jobs ne s'écrit pas "to be fired" mais "to be steved".

C'est ce genre de phrases qui me font sourire. Reste que la qualité des produits baisse au détriment du clinquant et de l'effet démonstration. C'est bien dommage.

Enregistrer un commentaire