mercredi 21 décembre 2011

BOUM ! et ton téléphone fait BOUM !

Phone Bomb
L'être humain reste toujours créatif même avec peu de moyens. Au Pakistan par exemple un bon vieux Nokia sert toujours pour faire une bombe. C'est pas franchement joli à voir mais l'inventivité de ces fanatiques va jusqu'à utiliser la portabilité du numéro.

Résultat, au Pakistan une petite PNM est interdite.

Comme quoi, pas besoin de réseau social évolué pour s'éclater, enfin si on peut dire les choses ainsi ;)

A lire : IntoMobile

Galaxy Nexus et ICS

Le fer de lance pour Google, j'ai nommé le Galaxy Nexus arrive donc chez Verizon aux US. C'est aussi l'occasion de montrer certaines fonctionnalités d'Ice Cream Sandwich. Etonnante et amusante vidéo.


Source : Google Mobile Blog

JTECH 76 : boom de la vidéo, web2print, nutrition

JTECH 75 : Googleplex, LeWeb11, Apple-Samsung...


La tendance 2012... sois social, localisable et mobile

Le grand résumé de l'édition de LeWeb11 tient en trois syllabes : So Lo Mo.

Après le Web 2.0 est son côté participatif ou plutôt je poste ce que je veux et je partage, l'avancée du Net suit celle de l'explosion des réseaux sociaux en ajoutant la dimension de géolocalisation (terme réduit à localisation).

Nous arriverons donc au Web 3.0 ou au Mobile 2.0 car après le flop de WAP et l'arrivée lente des réseaux 3G, le tout applicatif dont Apple a été le fer de lance grâce à l'iPhone, il faudra selon les gouroux du Net allier les 3 tendances majeures : social, localisable et mobile.

En écoutant une de mes émissions favorites dédiée aux nouvelles technologies, j'ai découvert une petite application pour l'instant disponible sur iPhone seulement (sic) : ZMS. Le but est de partager certaines choses avec ses amis (vidéo, le code de votre immeuble) mais aussi pour les professionnels de faire du marketing localisé, via à mécanisme de push au moment où vous vous trouvé à l'endroit voulu.

La petite vidéo de présentation ci-dessous :

Je vous invite à aller voir le site inzair.com pour en savoir plus.

vendredi 16 décembre 2011

ICS disponible en version Alpha chez XDA

Sony Ericsson fait fort en mettant à disposition des utilisateurs (avancés) de la version alpha d'Ice Cream Sandwich (ICS) pour la gamme XPERIA 2011.

C'est à mon avis pour un public averti et Sony Ericsson rappelle que rooter son téléphone ne permettra pas d'obtenir la version finale de la ROM et fait perdre la garantie du constructeur.

Bon courage à celles et ceux qui tenteront l'aventure.


Ice Cream Sandwich sur XPERIA

Voici une petite vidéo de la version alpha d'ICS sur un XPERIA Arc.

mercredi 16 novembre 2011

Nokia Gem concept

Le mobile est pour le moment mono écran et je connais quelqu'un qui va discuter des interfaces multi-écrans aujourd'hui. Aussi cette étude de style me semble tout à fait appropriée.



mercredi 9 novembre 2011

Et vous utilisez quoi ?

J'avais écrit un billet décrivant une utilisatrice de smartphone qui apparemment ignorait qu'elle avait un clavier physique. Vous, fidèle lecteur, connaissez certains détails de votre mobile avec une utilisation avancée. Au delà du lancement des applications, certains réglages ne vous sont pas inconnus.

Mon camarade de jeu m'a passé une vidéo assez hallucinante que je vous invite à regarder. Elle entraine forcément une réflexion simple. Si on demande aux gens quelle différence font ils entre SMS et MMS on risquera d'être surpris.

Je connais des non technophiles et rien que leur indiquer le nom de certaines applications j'ai le droit à une grosse interrogation. Rien que le "swipe" en soi est un mot mystérieux. Pourtant on utilise cela sur iPhone, Android, Windows Phone... Alors combinez ce mot avec l'écriture prédictive et là vous passez pour un fan d'informatique. Comment briller en société avec une utilisation courante. Bref, vos interlocuteurs s'endormiront moins bêtes et auront un sujet de conversation pour le lendemain.

Bon visionnage... ça fait peur je vous assure.

lundi 7 novembre 2011

La guerre des OS toujours en cours

Apple et Google se mènent une guerre sans mercis tandis que Microsoft patiente tranquillement en se positionnant en arrière plan et que RIM (BlackBerry) périclite, des formes alternatives d'OS vont voir le jour.


Le changement du paysage
Au-delà du marché de niche, c'est clairement les terminaux Android qui verront leur OS changé car plus accessibles pour opérer un tel changement, c'est Jolicloud et Mozilla qui proposeront donc des versions mobiles.

Les ébauches des UI semblent avancées et 2012 serra certainement l'année de leur sortie, peut être avant pour Jolicloud.

Ce qui me surprend c'est cette volonté d'offrir une alternative aux OS existants. On l'avait vu dans le monde du PC mais il a fallu plus de 10 ans pour voir de réelles alternatives à 2 systèmes. En matière de mobilité, il aura fallu moins de 5 ans pour voir un marché entier être bouleversé. Il en faudra moins pour la prochaine évolution.

J'avais annoncé cette guerre des OS il y a plus d'un an. L'évolution matérielle a suivi la gourmandise des utilisateurs et des ressources nécessaires pour faire tourner ces logiciels. Je suis un témoin privilégié en utilisant avant le commun des mortels ces monstres de technologie qui rivalisent avec nos propres PC. Même mon Netbook peut faire office de dinosaure.

Évolution probable
Il n'y aura pas d'évolution majeure dans le monde de la mobilité à brève échéance hormis les écrans souples et le LTE. Ce que nous nommons vulgairement Internet n'est que la façade d'un monde riche et complexe. Pour M. et Mme Michu, c'est un accès au WEB succin et aux mails. Pour les professionnels c'est un accès rapide aux flux de l'entreprise, aux outils et bien entendu à la messagerie. Pour les utilisateurs avancés, c'est un moyen énorme de ressources et d'échanges par tous les canaux.
Je mets peu de mots à ces 3 états volontairement. Car pour moi l'évolution majeure sera la notion de l'identité numérique à travers des outils communicants.
Les capacités de stockage seront démultipliées à travers le Cloud avant de devenir illimitées. Il faudra pouvoir identifier son propre contenu dans cette masse d'information.

Le tactile sera un moyen parmi d'autres
L'évolution technique suit également celle des usages. Les digital natives ont une capacité d'acquisition des nouvelles technologies qui nous a pris plus de 10 ans à maitriser. Il n'y a qu'à observer nos enfants pour voir comment leur pensée arrive à dissocier l'usage de leur doigts par rapport à nous qui distinguons plus facilement notre main gauche que celle de droite. Quant à nos parents, ils cherchent encore les emplacements des icônes sur l'écran en regardant furtivement la souris.

L'OS universel ou un système universel ?
Plus profondément, je pense qu'à terme ce ne sera pas tant l'OS qui nous fera inter agir avec le Réseau mais bien un socle complet et universel regroupant des services de base (mail, informations, banque) et que le reste sera des options. Ce monde est décrit par Peter F. Hamilton et n'est pas si loin de nous.
Reste à concevoir les premières interfaces uniques. Cette guerre prendra donc fin quand cette base sera posée. Microsoft en dominant le marché avait presque atteint ce but qui pourra réellement créer cette révolution qui va plus loin que le mobile ?

TIP 37 : les bugs de l'iPhone 4S, les applis et...

JTECH 70 : inondations en Asie, l'ordi K à 10...

jeudi 3 novembre 2011

Des jolis téléphones

Nokia a lancé récemment le Lumia 800 sous Mango. La presse spécialisée a été unanime sur le fait qu'au niveau design, Nokia a fait un beau téléphone avec des couleurs !

Il faut dire que dans le monde de la mobilité, nos téléphones sont plutôt quelconque : noir, blanc, gris. Pas de quoi attirer l’œil. J'avoue que mon Sony Ericsson Neo en rouge est tout de même agréable à regarder.

Pour en revenir à Nokia, je me suis plongé dans mon site favoris de design. Je me suis souvenu d'une étude de style pour mobiles fonctionnant sous WM7 et... on y trouve des objets colorés, élégants. Bref comme le Lumia 800, le clavier en moins. En tout cas pour le moment.

J'espère avoir l'occasion de titiller un Nokia sous peu et de redécouvrir WM7. Ayant joué très tôt avec les SPV sortis chez Orange il y a presque une décennie, renouveler mon expérience avec un produit Microsoft intégré dans un mobile peut être une voie à explorer.

Je vous rassure, j'aime toujours Android.

En tout cas, passé le cap du design, espérons que Nokia renoue avec le succès en offrant des terminaux robustes et fonctionnels.

vendredi 28 octobre 2011

Mise à jour du Sony Ericsson Neo

Annoncé par Sony Ericsson en octobre 2011 de manière officielle, et par les blogueurs depuis juillet, la gamme Xperia voit donc débarquer la version 2.3.4 d'Android.

Au delà de la numérotation, c'est le numéro de build du constructeur qui change fortement. Du moins sur mon Neo, l'évolution est flagrante pour les connaisseurs : 4.0.A.2.368 à 4.0.2.A.0.42.
Dans un billet précédent, je mettais en ligne la vidéo des nouvelles fonctionnalités. J'ai testé : - Gtalk en mode vidéo. Énorme ! Skype est donc désinstallé.
- Le Swype to type. Il se règle dans les réglages du clavier : Glisser pour écrire
- Facebook inside Xperia. Je n'ai pas encore compris le principe sauf le partage d'application depuis son wall
- Capture d'écran (pratique pour les développeurs)

En plus le 3D Sweep Panorama de Sony. Utilisable en 2D également. Franchement une fois le câble HDMI connecté ça envoie du lourd sur les téléviseurs. Une grosse force de Sony Ericsson donc sans pour autant ajouter avoir deux caméras. La 3D devant dans ce cas être gérée par le logiciel du mobile.

Sony Ericsson a dû ajouter quelques mises à jour des ses propres logiciels comme le Bravia Engine et xLoud.

Je déteste toujours les logiciels inutiles qui ont été installés. Même un téléphone nu supporte ce genre de choses et ce n'est pas désinstallable de base. Il va falloir trouver un logiciel pour ça.

jeudi 27 octobre 2011

Un X10 mini en 2.1

J'avais dans un précédent article indiqué que j'avais changé le firmware de mon HTC Tattoo pour passer en Froyo.

Je viens de renouveler la chose mais avec un Sony Ericsson X10 mini qui n'a jamais eu d'update officielle. Le forum XDA developers recèle de petites merveilles sur le sujet. Aussi, je me suis donc lancé dans l'aventure avec mon mobile. Après moult essais dont un qui a laissé le mobile figé pendant un temps, j'ai repris les hostilités ce matin et le miracle a eu lieu.

Au premier abord, vous allez me dire que je n'ai rien changé, l'apparence du homescreen est semblable à celle d'origine sous Donut. Il suffit d'aller dans le menu pour se rendre compte du changement. On a une ROM qui a tout d'une officielle. Même sur l'Android Market, vous accédez aux applications sélectionnées par Sony Ericsson. Que du bonheur de disposer d'un téléphone débarrassé des logiciels d'un opérateur. Rapide et plus fluide, le X10 mini subit une cure de rajeunissement.

Vous me direz que je pourrais prendre une ROM Cyanogen et disposer d'une version Android 2.3.7. Mes essais ont été pour l'instant infructueux malgré plusieurs tentatives.

Cependant, pour ce genre d'exercice qui je le rappelle supprime la garantie du constructeur, ne desimlocke pas le téléphone, il faut s'armer de patience.

Ce n'est pas à la portée de Madame et Monsieur Michu. L'utilisation du flashtool est certes appréciable mais peut être pas à la portée du plus grand nombre.
Beaucoup de blogueurs ont parlé de ce changement, de firmware notamment pour supprimer les customisations des opérateurs. Faut-il encore en avoir les moyens (avoir les mobiles) et prendre le risque de le faire.

En tout cas, si vous êtes tentés par l'aventure sur votre vieux X10 mini qui traine dans un tiroir et disposer d'un mobile de secours allez faire un tour sur le site de XDA Developers.

jeudi 20 octobre 2011

Le grand test de l'iPhone 4S

Nouvelles fonctionnalités 2.3.4 pour les Xperia™ 2011

Je l'avais annoncé dans un précédent billet, la gamme XPERIA est en train de bénéficier de la version 2.3.4 de l'OS Android. Sony Ericsson profite également de cette mise à jour pour apporter également de nouvelles fonctionnalités dont le panorama 3D, le Swipe to type (pour celles et ceux qui ont Swype ça ne sera plus nécessaire de posséder l'application ;)) et plein de petites choses en plus.

La vidéo parle d'elle même.


Merci à Sony Ericsson France qui m'a fait découvrir la vidéo.

mardi 11 octobre 2011

La mienne est plus grosse que la tienne...

... "vous n'avez pas fini de parler de vos capuches !" C'est une partie des dialogues dans Rayman 3 mais ça résume bien ce qui se passe dans le monde de la mobilité.

A peine l'iPhone 4S dévoilé avec une foultitude de détails que le grand public ignore totalement, si ce n'est qu'il est plus rapide et meilleur que le précédent et ce qui va le différencier c'est le prix (voir cette vidéo à 2 minutes 10, c'est exactement ça ;) http://www.youtube.com/watch?v=eJqlbDbHJxs) , Samsung va lancer le Galaxy S III.

Attention, c'est du lourd : dual core 1,8 Ghz, APN 12 MP, LTE, NFC, 2Go de mémoire, écran 4,6 pouces. Bref du lourd... pour téléphoner avant tout ! madame et monsieur Michu n'auront que faire de tout ça.

Je regardais des forums de discussion sur des upgrade de ROM. Les utilisateurs qui me semblent avancés, utilisent des applications pour faire des sauvegardes de leur contacts alors qu'une synchronisation avec les services Google suffit sous Android. Idem quand le constructeur propose également le service. Non, il faut une application !

Qui utilise le câble HDMI de son mobile pour regarder les vidéos prises avec le mobile sur sa TV ? Ah ben non un transfert de fichier sur le PC puis vers la Box c'est mieux...

Aussi, la course à l'armement sur les mobiles n'est selon moi valable que si on obtient derrière une utilisabilité aisée pour l'utilisateur lambda. Steve Jobs imposait cette vision. Il va falloir y revenir sans cesse.

JTECH 66 : SPECIAL STEVE JOBS

JTECH 66 : SPECIAL STEVE JOBS (stay hungry stay... par La_chaine_techno

Bataille de chiffres


Si le décès de Steve jobs laisse un grand vide dans les nouvelles technologies, je reste persuadé que la marque Apple survivra à sa disparition.

De 1985 à 1996, la firme à la pomme a survécu. D'autres grandes marques ont également perduré. Chanel a survécu après Coco. Apple vivra après Steve. Différemment sûrement.

Je l'avais déjà annoncé, l'iPhone 4S aura un grand succès. Le pari est tenu car en 2 jours j'ai vu : 600 000 pré commandes et ce matin le million a été franchi. Aussi fort qu'un chanteur. Ironiquement, je pensais qu'on sortirai un brevet caché comme l'industrie musicale nous sort une chanson inédite de l'au-delà.

Demain, on nous annoncera les 2 millions. Pour les prochains décès de grands patrons d'industrie, on va appeler les instituts de sondage pour évaluer les ventes.

mardi 4 octobre 2011

Ce sera donc un iPhone 4S

Je devrais changer de métier et me faire devin ou marabout car j'avais pronostiqué juste le bon nom de l'iPhone 4S.

Je suis parti simplement de l'historique des versions précédentes. Le retard est surtout imputable selon moi aux changements internes chez Apple (Steve Jobs passant le relai). Pour le reste, nous avions déjà une idée de iCloud.

Pour l'évolution matérielle, l'appareil est a égalité des drniers Android : dual Core, APN de 8 Méga, intégration de Twitter dans iMessage (oh Timescape de Sony Ericsson n'est pas loin ;)). Bref, un nouveau modèle au bout d'un an.

L'âge moyen d'un mobile chez un utilisateur lambda étant de 18 mois, ce modèle tombera donc à pic pour ceux qui vont passer du 3Gs au 4S. Vous prendrez par ailleurs un renouvellement de 24 mois chez votre opérateur favoris par la même occasion.

Selon le communiqué de presse de la firme de Cupertino, les prix aux US seront : "iPhone 4S comes in either black or white and will be available in the US for a suggested retail price of $199 (US) for the 16GB model and $299 (US) for the 32GB model and $399 (US) for the new 64GB model."
Je n'ose même pas imaginer le prix d'un appareil nu dans les boutiques. 1€ = 1$ chez Apple et dans la plupart des cas, l'opérateur ou d'autres vous en demanderont trois fois plus. A titre d'exemple rien que l'iPhone 4 chez M6 Mobile avec abonnement est à 529 € pour un 16Go !

Il faudra donc réfléchir à terme pour acquérir ce nouveau modèle.

En tout cas je reste comme beaucoup sur ma faim et surtout heureux d'avoir bien pronostiqué le nom de ce téléphone.

Faites vos jeux

Ce soir a lieu donc la keynote d'Apple.

On va donc attendre avec impatience ce qui va nous être présenté. Notamment à savoir si un iPhone 5 ou un iPhone 4s sortira.

En terme de temps mobile, l'iPhone 4 a plus d'un an, ce qui fait long pour un constructeur. Toutefois, si on suit l'évolution d'Apple on a :
- juin 2007 : iPhone
- juin 2008 : iPhone 3G
- juin 2009 : iPhone 3Gs
- juin 2010 : iPhone 4

A mon avis, on aura un iPhone 4s qui sera une évolution matérielle mineure et logicielle plus qu'une véritable avancée.

Je serai donc comme vous, dans l'attente de la présentation.

N'hésitez pas à donner votre avis sur la question dans les commentaires.

J'ai passé mon HTC Tattoo en Froyo

Changer de ROM sur son téléphone est en soi une bonne idée. Surtout quand on a celle de l'opérateur. Idée qui plus est, pas à la portée du profane.

Aussi la tentation est grande de vouloir trouver LE programme magique qui fera tout. Il faut quand même se bouger un peu, chercher, creuser, recommencer les manipulations plusieurs fois, en se disant qu'on ne pourra plus revenir en arrière.

Bref, il faut se préparer. Aussi j'ai donc suivi pas à pas les excellentes explications du site : The Unlockr. Au bout de moult essais et d'installation des Google Apps mon HTC Tattoo est d'une part désimlocké (je n'ai même pas appelé le service clients :) ) mais en plus il a une ROM assez fluide.

Par contre je lui ai mis peu d'application car sa mémoire est tellement limitée que je crains franchement de le submerger. Il supporte donc :
- Gmail ;
- Gtalk ;
- Maps
- Youtube ;
- Android Market (dernière version après mise à jour) ;
- Facebook ;
- Twitter.

Tout le reste est constitué des éléments embarqués. Au final, un mobile stable, au goût du jour et fonctionnel en cas de besoin.

Si vous êtes certain de vous, essayer, c'est adopter ce plaisir de pouvoir changer de ROM d'une semaine à l'autre sur un mobile ne nécessitant que peu d'applications.

jeudi 29 septembre 2011

La gamme Xperia en 2.3.4

Annoncé sur son site mobile notamment (je l'ai découvert comme ça en tout cas) Gingerbread va arriver.

Je cite : "inclut de nouvelles fonctions comme la méthode de saisie Swipe-to-type et les photos panoramiques en 3D.
Le déploiement en plusieurs étapes devrait débuter en octobre. Gardez un œil sur l'écran d'accueil de votre téléphone. Une fois que l'icône indiquant la disponibilité d'une mise à jour logicielle s'affichera, vous pourrez la télécharger et profiter des dernières améliorations.
N'hésitez pas revenir sur cette page, les informations concernant cette mise à niveau sont mises à jour en continu."

J'ai franchement hâte d'avoir cette mise à jour sur mon mobile.

Microsoft degaine Windows 8 contre Apple...

Ma vie avec un Sony Ericsson Neo


Sorti théoriquement en février 2011, juste après le Xperia Arc, le Xperia Neo est devenu le mobile que j'utilise tous les jours.

D'un point de vue technique, il est mû par un processeur 1GHz Scorpion, Adreno 205 GPU (graphique), Qualcomm MSM8255 Snapdragon, doté de 320 MB pour le stockage, et 512 MB de RAM. Un écran de 480 x 854 pixels, 3.7 pouces complète le tableau avec une caméra frontale (à utiliser avec Skype !). Le Arc ayant un écran de 4.2 pouces.

Le coffret, lorsque vous l'achetez nu, c'est à dire sans forfait contient :
- Un câble mini HDMI ;
- Une carte SD de 8Go ;
- Un film pour protéger l'écran ;
- Un casque intra-oriculaire ;
- Le chargeur en mini USB + son câble.

Globalement donc, un bon équipement de base d'autant que ce petit engin va vite vous séduire si vous utilisez pleinement les services de Google comme moi.

Une fois la connexion à votre compte Google faite, vos photos sur Picasa sont rapatriées ! avec l'application Google +, ces dernières sont remontées (les vidéos également) dans Instant Upload.
Vos contacts sont jumelés avec ceux de Gmail et de Facebook et l'application Life contact mise en widget vous sera d'une grande utilité.

A comparer avec son aîné que mon fils a su mettre difficulté en le prenant pour une tétine géante (il remarche depuis après un passage sous un séchoir), je n'ai pas rencontré de grandes différences. Si vous suivez le lien en tête de paragraphe, je vous assure que les services Google sont présents.

Ces deux mobiles font jeu égal. Les photos sont sublimes, le son avec un casque est excellent comparé aux modèles HTC que j'ai pus utiliser. Je le couple actuellement avec un casque Bluetooth NW 600.

Je ne suis pas un grand fan de Timescape qui pourtant révolutionne l'affichage des évènements des réseaux sociaux sur l'écran. L'usage intensif par contre fait fondre l'autonomie de la batterie.

Quant aux jeux, ils sont tout simplement beaux à regarder et à utiliser. Le casual gaming devient addictif et l'on devient vite un mobile gamer. Dur de s'arrêter quand on est dans le métro.

Je sais que vous ne me trouverez pas objectif car j'aime bien Sony Ericsson. Honnêtement, si vous cherchez un bon mobile, je ne peux que vous recommander ce modèle ou son grand frère sauf si vous prenez pour Noël leur version S.

mercredi 28 septembre 2011

Ce blog en version mobile

Blogger, outil très utile depuis les débuts de ce blog a subi un lifiting, comme bien d'autres outils Google.

Il n'était pas possible jusque là d'obtenir une version mobile satisfaisante, quand bien même elle existait. Mes premiers essais datant de l'époque du K800i (c'est à dire une éternité), je ne comprenais pas pourquoi il n'était pas possible de customiser une version dédiée.

Les utilisateurs de CMS comme WordPress, peuvent utiliser un plugin pour avoir une version iPhone.

Aussi, une très belle surprise m'est apparue dans l'interface de Blogger dans le choix des modèles : la possibilité de customiser une version mobile. La copie d'écran est celle issue de mon Android, mais elle est identique sur iPhone, le tout sans changer d'URL ou de mettre http://m.xxxxx dans l'adresse ! Un véritable luxe pour tous et gratuit.

Vous allez me dire que je suis pro Google sur ce coup. Honnêtement, pour celles et ceux qui découvrent la richesse du web et qui passent par le moteur de recherche pour saisir l'URL d'un site au lieu de la barre d'adresse, je leur recommande de passer un peu plus de temps sur les divers services offerts par la firme de Mountain View.

Mango arrive

Annoncé depuis pas mal de mois, Mango, la mise à jour de l'OS de Microsoft sur les WindowsPhone débarque enfin.

Le multitâches est intégré ! Étrange retard pour la firme de Seattle. Remarquez c'était aussi une lacune de l'iPhone ;)

Ne soyez pas trop impatient, et surveillez juste votre mobile avant de faire la bascule.


Et si on passait à l'iPhone 6

Alors qu'il est annoncé 10 jours après la keynote prévue pour le 4 octobre 2011, l'iPhone 5 serait déjà obsolète par la version 6... ou pas ;)


jeudi 22 septembre 2011

Paper camera

Une bonne application sur l'Android market vous permettant de faire des photos avec des effets intéressants.

Un petit exemple pris ce matin avec mon Sony Ericsson Neo.

Si vous ne voulez pas utiliser un logiciel de dessin type Photoshop, les filtres pré définis apportent un rendu très sympathique.

Aussi, si vous recherchez une application qui vous permettra de faire des photos pas comme les autres, Paper Camera est faite pour vous.

Ne soyez pas rebuté à l'acheter pour la modique somme de 1,49€ sur l'Android Market. Une bouchée de pain en comparaison de l'apport.

Pour finir une petite vidéo de présentation du produit qui existe également pour iPad et iPhone.


lundi 4 juillet 2011

6 mois d'absence et perspectives

Vous l'aurez constaté, cela fait un bon moment que je n'écris plus d'articles sur ce qui arrive ou va sortir comme mobile et encore moins sur les applications.

Manque de temps
En fait depuis juillet 2010, une passion beaucoup plus personnelle est entrée dans ma vie. Un futur geek ? Je ne l'espère pas, mais il sait déjà mimer la manière dont on porte un téléphone à l'oreille. Heureusement que j'ai un factice à la maison, ce qui lui évite des ondes nocives pour son petit crâne.

Observations
Cela ne m'a pas empêcher d'observer ce qui se passe dans le monde de la mobilité et plus généralement de l'Internet.
Les premiers téléphones 3D (et ça fait mal aux yeux, j'ai testé un LG), la montée en puissance d'Android vs iPhone, le ratio d'utilisation d'une même application Android vs iPhone, les rumeurs sur l'iPhone 5, le déclin des réseaux sociaux, mise en place de l'IP V6 à grande échelle... Bref tout y est passé.
Au final, nous restons des consommateurs prêt à tout ou presque pour être dans ce grand mouvement, du moins ce flot de données permanentes qui ne se mesure plus en tera ou tetra octets mais beaucoup plus.

Le futur est peut être déjà écrit
Un ami m'a fait découvrir l'excellente saga de science fiction écrite par Peter F. Hamilton : l'Etoile de Pandore (Pandora Star). On n'y parle pas de websphère mais d'unisphère. Lieu où chaque individu est relié en permanence à sa boite mail, agenda, aux actualités... Grâce à des implants rétiniens, les personnages peuvent avoir accès à ces informations. J'oublie volontairement les tatouages ayant d'autres fonctions pour me concentrer sur le principal : les outils communiquants.

Demain, nous n'aurions peut être plus besoin de téléphone car la singularité d'un être humain fait qu'il peut être identifié aisément grâce à son ADN. Ce qui en fait une sorte d'adresse IP à elle toute seule. Donc, autant lui attribuer des services de base comme le mail avec une adresse qui lui ai propre et dont la signature sera facilement vérifiable.

Les réseaux sociaux tels que nous les connaissons, seront donc en déclin (ça a déjà commencé avec la première chute d'audience de Facebook), il faudra faire un tri autour ses cercles d'influence ou de connaissances (rhoo Google + ou plus avant On fait par Orange Vallée). Etre réactif sans pour autant être assailli. Bref, un monde ultra connecté dans lequel on peut puiser un nombre d'informations important.

Stockage des données, le Cloud est en marche
Pour le commun des mortels, le Cloud computing va rester un argument commercial pour les entreprises pour déporter les applications les plus courantes vers des serveurs annexes au lieu de les gérer en propre. Pour ma part, ce sera et c'est déjà pour certaines applications un moyen de trouver n'importe où et n'importe quand ses documents. Un coffre fort virtuel, un espace de stockage privé et crypté... Bien des applications seront possibles.
Commençons par utiliser Jolicloud sur nos Netbook pour découvrir ce petit monde.

Monsieur et Madame Michu
J'adore ce couple de personnes. Par contre, l'informatique et eux ça fait 2. Je regarde simplement autour de moi et je me dis que même certain digital native utilisent les ressources informatiques de manière étrange. Limite sauvagement : entre un copier/coller plus que suspect ou un non classement des données, sans compter la manière d'appréhender une machine, je me dis que tout ce monde totalement connecté n'est pas encore à la portée de tous.
Regardez simplement à quoi sert Google le plus souvent : saisir une URL connue. La recherche sémantique ? Mais qui cherche avec les bons termes au préalable pour un problème donné ?

Conclusion
Vous l'aurez compris, la fusion de l'Internet et de l'Internet mobile arrive à grand pas. Peut être pas assez selon moi et nous sommes à la pré-histoire d'un grand bouleversement numérique. Des TV connectées au mobile à nous même, en passant par des relations faites à partir de ces cercles d'amis (ou relations), l'Internet de demain approche mais n'est pas à la portée de tous.

jeudi 24 février 2011

lundi 21 février 2011

Voici ce qui nous attend

Souscription dans les applications

Le 15/02/2011, Apple publiait un communiqué intéressant : la souscription d'un abonnement dans les applications.

On se doutait déjà que la firme de Cupertino préparait quelque chose, cependant, cette nouvelle peut mettre les opérateurs en colère.

D'un point de vue généraliste, une entreprise va pouvoir offrir un abonnement à ses utilisateurs. en soi le business est intéressant. Plus besoin de passer par le système de paiement de l'opérateur, tout passe par iTunes.

D'un autre côté, les opérateurs, qui proposent des services optionnels, ne pourront plus limiter leur applications aux clients n'ayant pas telle ou telle option sans "offrir" le mécanisme de souscription d'iTunes.
Par ailleurs, comment déterminer qui est déjà inscrit et qui est un nouveau souscripteur ? Il faudra échanger les données. Chose qu'un opérateur refusera logiquement. Il ne va pas transmettre à sa base de clients à Apple.

Côté revenus, Apple conserve sa stratégie 70/30, alors que son concurrent Google ne conserve que 10%.

Alors que The National Enquirer publiait une information indiquant que Steve Jobs serait aux portes du Paradis, sa société croit fermement que le Walhalla des applications et une main mise sur toute la chaine de publication les rendra maitres du monde de la mobilité.
Ce sera peut être le tour d'honneur de Steve avant de tirer sa révérence.

lundi 7 février 2011

Les mises à jour en question

Sur Facebook, Sony Ericsson annonçait qu'une partie de sa gamme Xpéria n'aurait plus de mise à jour vers un OS supérieur sur Android.

Effet pervers des réseaux sociaux, les commentaires ont fusé. Pas forcément dans le bon sens selon moi. En effet, il fallait avoir le courage de la part du constructeur de dire ouvertement la chose contrairement à HTC qui répond aux utilisateurs de manière laconique (voir les commentaires sur le sujet via Google en tapant par exemple "Tattoo, mise à jour").

Plus profondément, il faut bien se rendre compte qu'une mise à jour n'est pas une simple implémentation d'un OS dans un téléphone mais bien une activité qui mobilise une équipe complète. De ce fait, et le matériel vieillissant, il ne faut pas maintenir une équipe pour un produit. La solution, et elles est valable chez tous les constructeurs (LG, Samsung, Motorola, HTC...), est de stopper les développements et se concentrer sur les nouveaux produits.

En reprenant les téléphones existants depuis un an et demi, le Samsung Spica, le Motorola Dext par exemple, ne sont jamais passés en Android 2.1. Personne ne pleure cet état de fait.

Pour se consoler, on peut aller sur XDA et trouver le moyen d'upgrader le firmware de son mobile. A quoi bon quand on est pas spécialiste ?

J'en viens au final à montrer qu'Android atteint une limite que l'iOS dissipe : avec plusieurs constructeurs et diverses spécifications techniques pour chaque mobile, chaque évolution de l'OS ne peut être implémentée partout.
Cela a été appliqué par Apple d'une manière beaucoup plus radicale : l'iPhone de première génération ne supporte pas le nouvel OS, le second devient lent, les 2 derniers de la gamme acceptent l'évolution.

Aussi, le courage de Sony Ericsson en terme de communication est intéressant et en même temps, montre qu'en informatique, le temps s'accélère et que le matériel ne peut pas suivre l'évolution logicielle. A l'échelle d'un appareil aussi personnel qu'un mobile, la compatibilité logicielle/matériel est plus criante que sur un PC ou vous ferez tourner Windows Seven sur bon nombre de machines même assez anciennes. Il faut donc à un moment savoir s'arrêter.

J'ai un bon vieux HTC Tattoo comme mobile personnel et je vous dirai que je ne me plains pas de la version 1.6 d'Android. L'important étant que je puisse passer et recevoir des appels. Pour le reste, je patienterai tranquillement comme Monsieur et Madame Michu pour disposer d'un nouveau mobile.

Journal des Applis #4 : spécial Android