mercredi 17 décembre 2008

Retour arrière

La news précédente a été si brutale que si on regarde sur une carte comment elle s'est propagée sur la Toile. Eric Dupin dans un de ses articles proposait de visualiser cela.

Quoiqu'il en soit, il est intéressant de constater que nous avons tous des sources diverses (Europe 1, AFP, site officiel...). Les conclusions de cette décision (dont Orange fera appel) sont pour les bloggueurs une évidence :
- fin du jailbreak pour utiliser le téléphone chez un concurrent ;
- l'iPhone sera à payer au prix fort (normal il est subventionné avec le forfait) ;
- quid des exclusivités sur les autres téléphones ?
- les prix de l'iPhone baisseront-ils ? (Steve ne vous oubliera pas, ne rêvez pas)

C'est le troisième point que j'avais déjà soulevé. Une exclusivité sur un modèle sera-t-elle pertinente ? SFR et son Player Addict (NDLR : le Samsung i900 Omnia) ou le G1 à venir. 2009 sera donc une année lourde en terme de concurrence. Si on regarde plus globalement, les juristes seront de retours et sur tous les fronts car en temps de crise, chacun fera en sorte de préserver son pré carré ou simplement sa place.

Allons plus loin dans la réflexion. Généralement vous allez en boutique pour changer de mobile ou tout simplement prendre un forfait + un téléphone. Résultat vous avez un mobile qui a été retenu par l'opérateur. Avez vous réellement le choix du modèle ou l'opérateur a-t-il négocié une exclusivité chez un constructeur ? Prenez le K600i de Sony Ericsson. Vodafone rien que pour embêter son monde a eu un V600i du même manufacturier. Différence entre les 2 modèles : aucun. C'est le même téléphone ! Ah si le UserAgent est différent.
Pour le reste, il s'agit de tendance et de choix réalisés par les opérateurs. La plus value des opérateurs réside aussi à sentir les tendances du marché et ce qui fera d'un téléphone un best seller ou non.

Ainsi, je pense que l'exclusivité d'un modèle en particulier comme l'iPhone peut faire grincer des dents mais à ce petit jeu, il se pourrait qu'un jour on soit face aux même règles que la Ligue 1 et que tout se joue aux enchères. Au final, le consommateur ne sortira pas gagnant de cette concurrence.

A lire :
- Techcrunch
- Presse citron


Enregistrer un commentaire