jeudi 23 juillet 2009

Web Apps vs Apps

Le grand match qui va arriver sur nos téléphones dans les mois et en 2010 sera la confrontation entre Web Apps et Apps.

Je ne vais pas de suite dire que nous allons avoir un match entre iPhone et Android car ce ne serait pas juste et fondé. Par ailleurs ce n'est pas dans la philosophie de Google ou Apple de d'orienter le marché vers l'une des deux tendances.

Si on regarde le marché, l'expérience des utilisateurs, les spots de publicité actuels ont une tendance à orienter le marché vers de l'application. Et sur ce point c'est l'iPhone qui bénéficie d'une grande visibilité.

Chez Google, on croit plutôt aux Web Apps. J'en veux pour preuve Google App Engine. Ce qui manque sur ce point c'est sa visibilité pour le grand public et non pour les Geek en puissance. On en retrouve la trace par ailleurs avec l'annonce de Chrome OS et Google Apps pour les entreprises où la base line est : "Que votre entreprise adopte le concept d'"informatique dans les nuages"".

Je ne vois pas d'antagonisme entre les 2 car Google ne mélange pas mobile et nomadisme. Android reste l'OS pour les téléphones et Chrome sera pour les ordinateurs. Apple n'a jamais parlé de Mac OS pour iPhone. Nous sommes donc en présence de 2 univers distincts. Par contre nous aurons à terme selon moi des solutions convergentes qui permettront l'interopérabilité entre les 2 univers afin que monsieur ou madame Michu retrouve leurs documents quelque soit le support.

1 commentaire:

Arnaud a dit…

Voici ma vision...qui complètera sans doute ton article.
Aujourd'hui, si on regarde n'importe quel éidteur ce dernier propose de solution en ligne (Google Apps, Microsot, Mac...). Les données sont de plus en plus hébergés sur des serveurs distants, le PC n'étant qu'un terminal...comme le téléphone.
Ma vision a long terme est donc que l'ensemble des applications et données soient présentes sur des serveurs distants. Tu pourrais très bien travailler sur tes documents ou tes données depuis ton téléphone (digne de ce nom) lorsque tu es en nomade et dès ton retour au bureau ou à la maison, te retrouver sur la même interface, adaptée à une résolution plus grande, mais offrant les mêmes services.
ChromeOs et bien différent d'Android, mais si l'on sait qu'il existe Google App Engine, que Google propose un grand nombre de services - qui peuvent encore s'étendre -, qu'il est présent sur le marché du mobile et du desktop/laptop la vision ici envisagée n'est pas "déconnante"...
A mon avis, d'ici une dizaine d'année, nous reviendrons au système qui était utilisé dans mon université à savoir un serveur principal sur lequel un ensemble de terminal sont connectés (un bon vieux Sparc 4) mais sur un réseau qui sera internet.
La dessus se greffe les questions de sécurité des données...mais là on est sur un autre débat.