jeudi 29 janvier 2009

Les usages vus différemment

Entre 2 articles, soit la traduction faite n'est pas bonne ou je ne comprends pas l'anglais de la même manière. Toutefois l'article de Services Mobiles m'a interpellé.

En effet dans l'article de "The Herald" on peut lire que 61% des personnes interrogées ont trouvé difficile de configurer leur nouveau téléphone. Pour Service Mobiles, ces 61% ont cessé d'utiliser les applications mobiles.

La nuance est grande et grave. D'un point de vue sensationnel, il est clair que le site français est alarmiste. Pour ma part, je pense que déjà la plupart des utilisateurs ne savent pas se servir des fonctions les plus simples de leur téléphone.

En effet, commençons déjà par le carnet d'adresse. Synchrinosé avec Outlook, je peux vous assurer que vous ne perdez pas de temps à retrouver vos petits. Qui utilise les commandes vocales pour déclencher un appel ? C'est pourtant pratique avec un casque surtout quand il fait froid.

Maintenant allons plus loin. Sur les Sony Ericsson par exemple, vous pouvez configurer la réception de flux RSS. Il suffit de saisir l'adresse du flux. Ah c'est sur un copier/coller du PC au téléphone serait idéal. Reste enfin les configurations vers l'accès DATA de son opérateur favori. Là, c'est une autre paire de manche. Pourtant les opérateurs fournissent souvent une configuration OTA (Over The Air) pour facilité la vie de leurs clients. Au mieux il faut chercher sur la Toile.

Concernant les applications pures et dures, force est de constater qu'en France les opérateurs soignent le Homescreen mais aussi les applications embarquées. Je le sais d'autant plus par la nature de mon métier. Il faut qu'une application soit utilisable et surtout disponible très tôt pour un client. N'oublions pas qu'à terme le CA d'un opérateur proviendra moins des communications mais bien des services qui seront offerts.

Enfin, et je ne cesse de le dire, pour avoir de véritables statistiques sur une application, il faut à son téléchargement mettre un Install Notify, puis pendant la vie de l'application disposer de logs courts (User Agent et application utilisée) et en fin de vie un "de-Install Notify" permettant de savoir quand une application est supprimée par un utilisateur. Tout cela permettra de savoir ce qui se passe réellement.

A lire : Services Mobiles et The Herald

Enregistrer un commentaire