jeudi 28 octobre 2010

Tablettes... le crash test

Tablette d'argilePas plus tard qu'hier, un de mes collègues faisait une présentation sur les tablettes (effet de mode ou révolution ?) et son introduction était digne de faire l'objet d'un crash test.
Antoine Sire est le meilleur sur ce genre d'exercice, mais je vais le tenter.

Si on prend le mot "tablette" rien que sur Google c'est plus de 5 millions d'occurrences. Il est clair que pour trouver son bonheur de nos jours, en matière de nouvelles technologies, on pourrait aller à l'essentiel et se tourner uniquement vers l'iPad.

Toutefois, revenons aux origines. Wiktionnaire, donne comme définition : "Plaque de petite dimension présentant une surface plane et une faible épaisseur, sur laquelle on peut tracer ou graver des signes". Sur le site de TV5 Monde, "Planche posée horizontalement pour mettre quelque chose dessus". Nous ne sommes pas loin de ce que nous avons actuellement ;)

En effet, une tablette pourrait nous servir comme dessous de plat et son utilité serait réduite vite fait. Quoique les prototypes que j'ai pu avoir pouvaient prétendre à être de bons réchauffe-plat. La première définition est tout de même intéressante car elle contient : "...sur laquelle on peut tracer ou graver des signes". En laissant nos traces de doigts sur l'écran c'est certain !

Aussi, et vous l'aurez compris, l'Homme n'a fait qu'évoluer ses outils et non introduit un réel bouleversement. Enfin cela reste mon avis. La grande révolution sera et je vous le disais dans un article précédent dans vos portefeuilles car il faudra bourse délier pour s'offrir une tablette digne de ce nom.

PS : merci Elie
Enregistrer un commentaire