lundi 7 novembre 2011

La guerre des OS toujours en cours

Apple et Google se mènent une guerre sans mercis tandis que Microsoft patiente tranquillement en se positionnant en arrière plan et que RIM (BlackBerry) périclite, des formes alternatives d'OS vont voir le jour.


Le changement du paysage
Au-delà du marché de niche, c'est clairement les terminaux Android qui verront leur OS changé car plus accessibles pour opérer un tel changement, c'est Jolicloud et Mozilla qui proposeront donc des versions mobiles.

Les ébauches des UI semblent avancées et 2012 serra certainement l'année de leur sortie, peut être avant pour Jolicloud.

Ce qui me surprend c'est cette volonté d'offrir une alternative aux OS existants. On l'avait vu dans le monde du PC mais il a fallu plus de 10 ans pour voir de réelles alternatives à 2 systèmes. En matière de mobilité, il aura fallu moins de 5 ans pour voir un marché entier être bouleversé. Il en faudra moins pour la prochaine évolution.

J'avais annoncé cette guerre des OS il y a plus d'un an. L'évolution matérielle a suivi la gourmandise des utilisateurs et des ressources nécessaires pour faire tourner ces logiciels. Je suis un témoin privilégié en utilisant avant le commun des mortels ces monstres de technologie qui rivalisent avec nos propres PC. Même mon Netbook peut faire office de dinosaure.

Évolution probable
Il n'y aura pas d'évolution majeure dans le monde de la mobilité à brève échéance hormis les écrans souples et le LTE. Ce que nous nommons vulgairement Internet n'est que la façade d'un monde riche et complexe. Pour M. et Mme Michu, c'est un accès au WEB succin et aux mails. Pour les professionnels c'est un accès rapide aux flux de l'entreprise, aux outils et bien entendu à la messagerie. Pour les utilisateurs avancés, c'est un moyen énorme de ressources et d'échanges par tous les canaux.
Je mets peu de mots à ces 3 états volontairement. Car pour moi l'évolution majeure sera la notion de l'identité numérique à travers des outils communicants.
Les capacités de stockage seront démultipliées à travers le Cloud avant de devenir illimitées. Il faudra pouvoir identifier son propre contenu dans cette masse d'information.

Le tactile sera un moyen parmi d'autres
L'évolution technique suit également celle des usages. Les digital natives ont une capacité d'acquisition des nouvelles technologies qui nous a pris plus de 10 ans à maitriser. Il n'y a qu'à observer nos enfants pour voir comment leur pensée arrive à dissocier l'usage de leur doigts par rapport à nous qui distinguons plus facilement notre main gauche que celle de droite. Quant à nos parents, ils cherchent encore les emplacements des icônes sur l'écran en regardant furtivement la souris.

L'OS universel ou un système universel ?
Plus profondément, je pense qu'à terme ce ne sera pas tant l'OS qui nous fera inter agir avec le Réseau mais bien un socle complet et universel regroupant des services de base (mail, informations, banque) et que le reste sera des options. Ce monde est décrit par Peter F. Hamilton et n'est pas si loin de nous.
Reste à concevoir les premières interfaces uniques. Cette guerre prendra donc fin quand cette base sera posée. Microsoft en dominant le marché avait presque atteint ce but qui pourra réellement créer cette révolution qui va plus loin que le mobile ?
Enregistrer un commentaire