dimanche 8 juin 2014

#RolandGarros 2014 : le bilan côté applications mobiles !

 Avant-propos : j'ai travaillé pour Orange sur le pilotage projets et la livraison des applications mobiles pendant plusieurs années. L'un de mes projets phares a été Roland-Garros sur la période 2007-2009.

A l'heure où cet article est publié, le tournoi touche à sa fin. Le vainqueur de la finale du Simple Hommes n'est pas encore connu mais j'ai de gros espoirs pour Rafael Nadal.



 Cette année a été un peu spéciale côté applications mobiles. Jusqu'ici Orange proposait depuis 2006 des applications mobiles en parallèle de l'exploitation de ses droits et contenus sur le portail Orange mobile.

Cette première version a écrit la base éditoriale et technique des versions qui ont suivi :
  • suivi des matchs en direct avec accès au live TV de France Télévisions
  • programme et résultats
  • vidéos résumés des matchs quotidiens


Capture d'écran du prototype applicatif Roland-Garros pour la plateforme Nokia Series S60 (2006).

Capture d'écran de la version pour la plateforme Nokia Series S60 (2008).

L'apothéose a été l'année 2009, et la sortie de la 1ère application sur la plateforme iOS, pour fêter son millionième client iPhone. Elle était l'application officielle d'Orange et de la Fédération Française de Tennis (FFT).


Cette année donc, tout change puisqu'Orange n'exploite plus de contenus sports en propre. Il y a eu donc 2 propositions d'applications officielles pour suivre le tournoi 2014 : 
  • l'application Roland-Garros délivrée par la FFT et réalisée par Atos
  • l'application France TV Sport avec un espace dédié à Roland-Garros


 Je n'ai malheureusement pas été séduite ni par l'une, ni par l'autre.
Tout d'abord la version de France TV Sport.

En effet, hormis la bonne mise en avant de l'évènement dans l'application, les fonctionnalités proposées et l'éditorial ont été décévants, phagocités par la surexposition de la publicité en interstitiel et en pré-roll vidéo. Des alertes peu efficaces et trop nombreuses, un flux live vidéo en décalage par rapport à la retransmission télé, ont fini par me convaincre de désinstaller l'application. Seul point bonus que je lui accorderais : la possibilité de revoir les matches passés en version intégrale et avec une très bonne qualité d'image.

Quant à la version proposée par la FFT, elle a été axée sur la reprise du contenu du site web de Roland-Garros : suivi "graphique" des résultats, vidéos éditoriales axées sur l'à côté des courts et avec une qualité technique faible. Mais aussi une vision "couteau suisse" - univers Roland-Garros que je reprochais déjà aux versions 2012 et 2013 de l'app faite par Orange : l'accès à la boutique, à la radio. Un manque crucial sur une vision mobile de l'éditorialisation : aucune alerte reçue sur les 2 semaines du tournoi !

Au final, je me suis tenue au courant de l'essentiel par le biais des alertes des applications de news, et ça me suffisait largement.

Et vous, comment avez-vous suivi le tournoi cette année ?

(Retrouvez-moi sur Twitter : @mobiwizz)
Enregistrer un commentaire