vendredi 4 janvier 2008

Les DRM dans les mobiles

DRM L'industrie musicale n'arrête pas de se plaindre de la perte de chiffre d'affaire et de la baisse des ventes de CD.

La faute revient aux vilains pirates, aux irresponsables et aux adolescents qui passent leur temps à pirater sur Internet. Rhooo les vilains.

Selon moi, les Majors n'ont rien proposé pour endiguer le piratage et ce depuis longtemps. Depuis 1977 date de la sortie de la cassette enregistrable leur slogan reste identique. Si on compare à Canal +, il y a toujours eu une nouvelle manière de contrer le piratage et/ou de proposer une évolution du produit.

Les DRM (Digital Right Management) censés bloquer les échanges de musiques sont inutiles et dérisoires dans la mesure où en gravant sur CD les fichiers on peut par la suite les retransformer dans n'importe quel format numérique. Les DRM deviennent donc inutiles.

Enfin, comment partager ses fichiers musicaux ? Le Rockstar vous le permet.


Je vois mal une Major s'en prendre à une société qui fabrique des composants pour lire de la musique. Toutefois la problématique est à ce niveau et non le consommateur que l'on taxe à chaque fois qu'il achète un support numérique (DD, CD, DVD, clé USB...)
Enregistrer un commentaire