mardi 8 avril 2008

Adieu 4ème licence

Logo UMTSIliad la maison mère de Free positionnait sa stratégie sur le paiement échelonné pour l'acquisition de la 4ème licence 3G encore disponible en France. Cela était confirmé fin novembre et il ne manquait plus que l'accord de Bercy.

L'État ne peut se priver d'une telle ressource (619 millions d'euros). Toutefois l'échelonnement du paiement n'est pas apprécié par l'ARCEP (Autorité de Régulation des Communications électronique et des Postes). Si on se place sur le principe d'égalité, il est clair que les 3 opérateurs pourraient soulever ce moyen devant un juge et l'emporter sans trop de difficultés. Toutefois afin de ne pas être taxé d'entente illicite autant laisser entrer un petit nouveau.

Cependant, il faut bien conserver l'idée qu'un tel opérateur pourrait rogner les marges de Bouygues Telecom. En effet, Free a une politique très agressive et saurait tirer avantage de cette licence. Cependant, Free a toujours soutenu ne pas avoir besoin de toute la bande UMTS et pourrait la partager. Ainsi, à défaut de 4 licences, on en aurait 3,5 pour 5 opérateurs.

Le marché des télécommunications deviendrait-il réellement concurrentiel en France ?


Enregistrer un commentaire