mercredi 11 juin 2008

Avis personnel

Je ne suis pas du genre à cracher dans la soupe et j'avoue volontiers que depuis le début, tout le cirque fait autour de l'iPhone devient insupportable. Cependant, je me sens moins seul.

Tout d'abord, un article indique que l'iPhone a réussi le mariage entre l'iPod et le téléphone. FAUX ! Depuis plus de 3 ans Sony Ericsson (notamment Sony, l'inventeur du Walkman), vend des modèles sous la série "W" pour... Walkman, bien sur.

L'iPhone stocke vos images. Par contre c'est un piètre APN. Les modèles moyen et haut de gamme sont entre 3.2 et 5 voire 7 Megapixel. Et tous ont la fonction MMS et vidéo.

Grande nouvelle il a le GPS. Oui comme les nouveaux Nokia qui embarque cette fonction (et dont l'appareil photo a une meilleure résolution).

Ce qu'il faut retenir, c'est que Steve Jobs a monté une superbe cash machine en créant l'iPod. Il maitrise la chaine musicale du contenu au contenant. Il veut faire de même avec le téléphone en imposant tout d'abord des règles aux opérateurs, en retirant tout le monde du business en interdisant le download de sonneries et de logos, en n'ouvrant pas Safari aux autres langages du mobile. Il faut toujours et encore passer à la caisse pour en avoir un peu plus. Devenir Apple addict.

Soyez bien conscient qu'à chaque fois un nouveau modèle devra faire toujours plus et toujours mieux. Un expert a écrit que le défaut d'Apple est d'être mono produit en ce qui concerne la téléphonie. Je pense que cette analyse est juste car elle induit une surenchère permanente autour du produit.

A ce genre de course il faut conserver son souffle et je crains qu'Apple ne le perde très vite.

3 commentaires:

cr0vax a dit…

Je me permet de réagir :
Je ne dis pas que l'iPhone a réussi le mariage entre l'iPod et le téléphone.

Je dis que l'iPhone 2 aura le même succès que l'iPod.

Ca n'a pas grand chose à voir, et tu ne peux pas comparer avec un téléphone-baladeur, de la même façon que l'on ne peut pas comparer un baladeur avec un iPod.

Un iPod, c'est 15x moins de fonctions que n'importe quel baladeur 2x moins cher. Mais c'est plus de la moitié du marché des baladeurs.

Alors, oui très clairement, je pense que les gens qui ont aujourd'hui un iPod, vont avoir demain un iPhone 2.

D'autant plus qu'il ne faut pas oublier l'effet de masse. Les gens offrent des iPod, demain, ils offriront un iPhone ...

C'est comme ça que je me retrouve aujourd'hui avec un iPod, et que je ne sais pas quoi faire de ma bibliothèque en Ogg vorbis.

Je ne dis pas que l'iPhone 2 est un bon produit, je dis qu'il mérite le nom de téléphone à présent.
D'ailleurs je suis pret à sacrifier l'absence de copié/collé, l'absence de MMS et un certain nombre d'autre chose simplement pour avoir un OS qui tient debout.
En revanche, je ne sacrifierai pas l'échange de fichier en bluetooth, par exemple.

Unknown a dit…

Tu fais bien de réagir et d'apporter ta contribution. Ce blog est ouvert pour cela et je t'en remercie grandement.

La synchronisation OTA n'est pas prévue à par pour le calendrier, les emails et les photos. C'est prévu pour la musique ?

Mass market ? Certes beaucoup de gens dans le métro ont un iPod ou un Shuffle mais Steve a oublié sciemment dans la fonction calculatrice scientifique un bouton convertisseur $/€ qui en ces temps économiques troublés vont contraindre le consommateur à chosir entre l'énergie (essence, EDF...) et ses loisirs. Personnellement, c'est tout vu ;)

cr0vax a dit…

Je pense qu'à ce prix là, beaucoup de gens vont se laisser piéger par l'effet marketing autour des produits Apple. Après tout, il y a bien 100 000 personnes qui ont investi 600€ dans un téléphone qui en fait autant (euh ... en fait moins) que mon vieux P990.
Et je ne parle pas des millions d'acheteurs de l'iPod.

Quand à la conversion €/$/£, disons quand même que pour une entreprise, ça ne coute pa non plus le même prix de commercialiser un produit en Europe, ou aux USA. A mon avis, la marge est à peine plus élevée en Europe avec la conversion magique.