mercredi 3 septembre 2008

Fallait pas vendre

AT&T n'était pas très expansif au moment de la sortie de l'iPhone 3G sur la capacité du réseau 3G. Aux Etats-Unis, ile ne font pas les choses à moitié. Apple et AT&T sont donc frappés par une class action en Californie.

Motif de la plainte : la vente d'un produit buggé et une réduction des performances des antennes 3G dues aux ressources qui sont allouées à ce téléphone.

Rappelons la promesse de Steve Jobs : moitié prix, 2 fois plus rapide. J'attends avec impatience les motivations de la défense. Allez avec un brin d'humour, on dira que les termes employés ont été inappropriés ;)

Quelles seront les conséquences d'une telle action sur le Vieux Continent ?

Source : TG Daily

Enregistrer un commentaire