mercredi 8 octobre 2008

Bruxelles s'en mêle

Le législateur européen sait aussi entretenir le petit commerce. La directive en préparation ne semble pas favorable à Apple.

Selon l'article rapporté, il faudrait que la batterie soit accessible et changeable par l'utilisateur. A la décharge de la firme de Cuppertino, un SAV est mieux à même de récupérer l'élément polluant et de le stocker.

Etrange, personne ne parle encore de la batterie du G1, toutefois HTC ayant l'habitude de faire des téléphones, il sera probablement facile de changer cet élément.

Affaire à suivre.

A lire : Business Mobile

Enregistrer un commentaire