mercredi 5 novembre 2008

D'Internet à l'Internet mobile part III

Les usages se déplacent. Ce phénomène a d'abord été observé avec la téléphonie avec la montée en puissance des mobiles rendant les utilisateurs joignables à tout moment.

Dès 2000, l'arrivée du WAP, puis du GPRS et enfin de la 3G ont rendu le portage de sites WEB vers des sites mobiles avec les contraintes ergonomiques que cela implique comme je l'explique dans un précédent billet.

Par contre l'utilisation d'informations complexes ou de services multimédia comme la télévision, requiert des éléments supplémentaires. Soit un player comme Real ou Windows Media Player, soit une application, ou dans le cadre de la télévision en embarquant un tuner.
Il en va de même pour des services de type Instant Messaging, de cartographie, de mail, de Widgets, un lecteur MP3...

Pour le grand public, cet ensemble d'applications paraît anodin. Dans le cadre de mon activité professionnelle, cela requiert une attention à chaque fois renouvelée car une application se doit d'être utilisable, visuellement agréable, et surtout fonctionnelle. Nous rejoignons dans ce cadre, la notion de simplexité déjà évoquée ici.

L'Internet mobile deviendra à terme un groupement d'usages liant web browsing et l'utilisation d'applications. Il n'y a qu'à voir ce qui se passe avec l'arrivée de l'iPhone et du G1. RIM, société productrice des BlackBerry s'y met aussi. Pour les téléphones Nokia et les PDA sous Windows Mobile, de nombreux sites existent déjà et en soi ce n'est pas une nouveauté. Ce qui ressort plutôt consiste dans la transformation du téléphone comme outil de communication et maintenant en un outil multi usages.

De la voix au SMS à l'IM et bientôt à la "réseau géo-socialisation" de ses contacts, en passant par le paiement sans contact, à la télévision interactive, et bien entendu au walkman, le téléphone, outil très personnel, égoïste, devient l'ultime objet de communication liant les personnes les uns envers les autres.

Ce court résumé en 3 parties est l'occasion de montrer qu'en moins de 15 ans, la révolution informatique a transformé profondément notre société, nous rendant dépendant d'outils qui autrefois ne nous étaient pas utiles pour communiquer. Si les frontières physiques et l'éloignement étaient un frein, Internet et l'Internet mobile annihilent ces barrières. Par contre, en y regardant bien, nous changeons aussi notre mode de vie en devenant des sédentaires. La technologie deviendrait-elle à terme une prison pour l'homme ?

Enregistrer un commentaire