lundi 29 octobre 2007

Paradoxe du téléphone

Je regardais la présentation de l'iPod Nano de septembre 2005 par mon ami Steve. Il commence sa présentation (PowerPoint) en affirmant que l'iPod c'est le lecteur MP3 le plus vendu au monde (où aux US ?) puis il annonce la venue du Nano et là cris dans la salle quand Steve le sort de sa poche de jean.

Lors de la présentation de l'iPhone, avec la même mise en scène, l'accent est mis sur le fait qu'il n'y a pas de bons téléphones (aux US ? sûrement !) et que l'iPhone va révolutionner la téléphonie.

Bon super bien tout ça mais on en oublie la fonction primaire : téléphoner. Si je demande à madame Michu dans la rue ce qu'elle attend d'un téléphone c'est bien de pouvoir joindre ses proches.

Ce qui est paradoxal, c'est bien de travailler sur des nouveaux produits et de vous dire cela. Normal, car je crois que le vecteur de croissance tant attendu n'explosera que lorsque nous posséderons des browser ayant des capacités équivalentes à ceux de nos ordinateurs et surtout regroupant ce dont on se sert le plus. C'est peut être pour cela que j'attends le Gphone.
Enregistrer un commentaire