dimanche 7 octobre 2007

Steve Jobs ne partage pas

Si on regarde ce qui se passe dans le monde de la téléphonie on s'aperçoit que les équipes de Steve Jobs font tout pour que le dernier jouet, très américain, soit non seulement une exclusivité pour un opérateur, mais également que cet opérateur doive se soumettre à Apple.

Très américain
J'ose dire que ce téléphone est très américain. En effet, le réseau GSM, je devrais dire CDMA (norme US), n'est pas aussi développé qu'en Europe. Par ailleurs, il faut savoir qu'en matière de téléphonie les US ont à peu près 2 ans de retard sur nous. Lorsque je travaillais pour une autre société, implantée au US, le meilleur téléphone était le Motorola V3 alors que nous en étions déjà au N70.
MMS ? Connait pas. En effet, l'i-Phone n'a pas cette fonction. C'est un peu dommage dans la mesure où tous les téléphones ont cette fonction de base.
Bref, un téléphone pour un marché émergeant dans la téléphonie mobile.

La soumission au gourou

Je me demande si les patrons des opérateurs ne devaient pas cirer les chaussures de Steve Jobs ou prêter allégeance. En tout cas au vu des sommes folles pour acquérir l'exclusivité, nous n'en sommes pas loin. O2 a plombé ses comptes pour les 5 prochaines années pour avoir une telle exclusivité.
Soumission du consommateur ? Le taux de change doit être pris en considération. Trop fort Apple réussit une conversion 1 Euro = 1 Dollar. A ce jour 1 dollar = 1,41 euro. Ainsi un i-phone vendu à 399$ = 280,99 €. Et bien non chez Apple le taux de change n'est qu'une vue de l'esprit et nous serons les crétins qui mettront la main au porte monnaie.

Message personnel
Monsieur Jobs, je ne me soumettrai pas à votre dictature du prix, d'une offre technologique décevante par rapport à ce qui se fait en Europe, je ne me servirai pas d'iTunes ou i-Thunes, pour me faire des sonneries alors que j'ai déjà payé mes morceaux.
Allez j'admire votre dernière invention ;)

Enregistrer un commentaire