dimanche 23 mars 2008

Enchères sur les ondes

On le sait maintenant c'est Verizon qui rafle le gros paquet face à Google.

Pas loin de 5 milliards de dollars (environs 3,18 millards d'euros) mis sur la table pour la quasi totalité des 1091 fréquences dans la bande des 700 mHz mises à dispostions par le gendarme américain des télécommunications.

Google selon moi est et doit rester dans son coeur de métier à savoir un éditeur de services dont le moteur de recherche et surtout offrir plus de moyens aux constructeurs de développer des appareils fonctionnant sous Android.

Il faut être conscient que le marché à venir portera sur les capacités techniques des téléphones. Les opérateurs sont contraints tant de manière réglementaire que concurrentielle d'offrir à leurs clients des débits de plus en plus rapides. Le consommateur incite donc les opérateurs à créer des services à forte valeur ajoutée epour lequel il est prêt à payer. Voit on dans la téléphonie ce qui s'est passé dans l'automobile à savoir l'intégration de nouvelles technologies de sécurité (active ou passive) devenues maintenant des standards.

Enregistrer un commentaire