mercredi 26 mars 2008

Une bonne application mobile

Pour être plus exact par rapport au titre la question posée est : qu'est-ce qui détermine qu'une application sur mobile est un succès ? GigaOM s'interroge sur ce qui sépare une mauvaise d'une bonne application mobile.

De manière littérale, GigaOM parle non pas de site mais bien d'application. Tendance très 2.0 car il faut effectivement raisonner en terme applicatif et non plus en pensant à un site (bien que le résultat pour le profane soit le même).

Par contre au niveau des exemples proposés, c'est du parti pris. En effet, les bon exemples sont : Twitter, Facebook, Wunderground et Google reader.

Twitter version mobile (http://m.twitter.com)... Oui pareil qu'en WEB... Oh il y a de la couleur.
Facebook... Si c'est juste pour faire un super poke je m'en passe volontier.
Wunderground (http://m.wund.com/). Autant que ce site reste confidentiel. Une utilisation des tableaux. Pouah ! Sur les Sony Ericsson le résultat est tout simplement abominable. A croire que c'est testé sur un Motorola.
Google Reader (http://mobile.google.com). C'est juste Google Reader écrite avec une police de caractères en taille 6 et encore. Pas agréable à lire sauf si on n'a pas le choix.

J'ai la dent dure ? Sérieusement, je vous invite à tester tout ça. Mon K800i a pourtant un bel écran de 240x320. Je vous assure cet article n'a été voir que les sites outre Atlantique.

Enregistrer un commentaire