mardi 19 février 2008

Géolocalisation

Ce que Google apporte avec Maps c'est la géolocalisation graphique.

Je m'explique : jusque là avec nos pauvres téléphones, seul l'opérateur pouvait nous géolocaliser. Maps dispose d'un rendu visuel qui forcément est plus explicite pour un utilisateur lambda.

Il y a à peu près 7 ans, on parlait d'envoyer des SMS quand un client passerait à proximité d'un magasin pour lui envoyer un promotion par exemple. Cela implique que le magasin arrive à géolocaliser un client. De ce fait, les données devaient être transmises par l'opérateur. Pas idéal.

Ensuite avec le développement de Gallery, la géolocalisation est permise pour des services comme la météo, les services d'informations locales ou même du tchat.
Là encore la donnée est fournie par l'opérateur.

Avec le Web 2.0, les bases de données peuvent être construites par les utilisateurs. Dans ce cas, le service est inversé. Ce n'est pas l'opérateur ou un prestataire de service qui vous repère mais bien l'utilisateur qui est acteur de la géolocalisation.

Un service qui sera intéressant à suivre et en français c'est bien Molib.

Enregistrer un commentaire