lundi 11 février 2008

Les réflexions du dimanche

RéflexionA croire que le dimanche est une journée morne pour les bloggeurs. La blogosphère permet toutefois de trouver des billets qui méritent soit des commentaires, soit des précisions.

Je me place dans la seconde possibilité à la suite du billet d'Ouriel Ohayon de l'excellentissime blog Techcrunch relatif à ses réflexions dominicales et notamment concernant :
  • Peux-t-on m’expliquer pourquoi un ringtone est plus cher qu’une chanson normale au téléchargement alors qu’un ringtone n’est que l’ersatz d’une chanson?
  • Pourquoi Apple ne propose-t-il toujours pas de ringtones au téléchargement alors qu’il dispose d’un produit de téléphone et d’une plateforme de téléchargement qu’il pourrait renommer d’ailleurs iTones?
  • Les blogs étant lus de plus en plus depuis les mobiles j’aimerais pouvoir accès à mes stats mobiles. Mais personne ne propose cela comme il faut.
Sur le premier point : chanson entière doit être découpée puis reproduite en divers formats adaptés pour tous les téléphones. Les devices ne supportent pas tous le MP3. Par ailleurs, il faut sélectionner le point le plus important du morceau qui assure son succès. Enfin il y a les coûts d'exploitation dont une bonne partie ira dans les poches de l'opérateur de téléphonie mobile.

Second point : il faudrait surtout renommer iTunes en iThunes. En effet, Apple a verrouillé le système des sonneries. Cela implique qu'un client doit acheter une chanson (0.99$ ou 0.99€), puis en extraire la substantielle moelle comme Audacity lui permettrait, repayer 0.99$ ou 0.99€ pour télécharger son extrait de 30 secondes, compatible avec son iPhone. Apple assure ainsi à l'Industrie musicale que son système est inviolable et se détache des opérateurs par la même occasion. Pour ma part, je ne comprends toujours pas la conversion 0.99$ = 0.99€. Chez Apple la calculatrice a ses limites.

Dernier point : les statistiques suite à une consultation via un téléphone repose sur la manière dont on comptabilise la visite. Si on regarde un log d'un serveur, on peut voir le UserAgent et l'URL consultée. Il faut donc réaliser une statistique via cela et croiser avec un identifiant de session pour déterminer l'utilisateur unique. Les opérateurs fournissent dans certains de leur service un ID permettant cela. Pour nous pauvres bloggeurs, il faut soit faire son site en version mobile soit même, car une statistique mobile ne sera jamais obtenue par un moteur même comme celui de Google Analytics.

Enregistrer un commentaire